En ce moment : Formation "Vos premiers pas dans l'immobilier" offerte pour toute création de compte.

Guide du bail commercial en LMNP 2024

Dans cet article vous trouverez :
lmnp bail commercial

L’investissement en location meublée non professionnelle (LMNP) représente une voie attrayante pour les investisseurs français, combinant des avantages fiscaux significatifs à une gestion locative simplifiée. Au cœur de cette stratégie d’investissement se trouve le bail commercial, un élément distinctif qui mérite une attention particulière pour ses implications sur la rentabilité et la gestion de l’investissement immobilier. Mais qu’est-ce qui rend le bail commercial si central dans la stratégie LMNP, et comment peut-il influencer les décisions d’investissement en 2024 ?

Cet article se propose de décrypter le bail commercial dans le contexte du LMNP, en explorant ses spécificités, ses avantages, ainsi que les considérations à prendre en compte. Quelles sont les caractéristiques qui différencient le bail commercial d’un bail d’habitation classique ? Quels sont les avantages fiscaux et ceux en termes de gestion locative que le bail commercial peut offrir aux investisseurs LMNP ? Mais également, quelles sont les précautions à prendre et les inconvénients potentiels associés à ce type de bail ? Autant de questions auxquelles nous tâcherons de répondre pour fournir un guide complet sur le bail commercial en LMNP en 2024.

Définition d'un bail commercial LMNP

Le bail commercial en LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) désigne un contrat de location spécifique qui lie un propriétaire bailleur à un exploitant professionnel, dans le cadre de la location d’un bien immobilier meublé. Ce type de bail est couramment utilisé dans les investissements immobiliers destinés à la location de courte durée, notamment dans les résidences de services (résidences étudiantes, résidences de tourisme, EHPAD, etc.). Les principales caractéristiques du bail commercial en LMNP incluent une durée minimale de 9 ans, offrant ainsi une certaine stabilité tant pour le bailleur que pour l’exploitant. Contrairement au bail d’habitation, le bail commercial permet une certaine flexibilité en termes de conditions de location, telles que les modalités de renouvellement, les obligations de rénovation et d’entretien, ainsi que les clauses spécifiques liées à l’exploitation du bien.

L’immobilier connecté à vos besoins

Créez votre compte Maslow

  • Accédez au listing complet de nos projets d’investissement
  • Complétez votre dossier investisseur en amont et soyez prêt en cas de coup de coeur !
  • Retrouvez tous vos documents au même endroit
  • Consultez vos rendez-vous à venir

Distinction entre bail commercial et bail d'habitation classique

La distinction principale entre un bail commercial et un bail classique réside dans l’usage du bien loué : le bail commercial est destiné à une utilisation professionnelle (exploitation commerciale, artisanale ou industrielle), tandis que le bail d’habitation est destiné à l’usage résidentiel du locataire. De plus, le bail commercial en LMNP offre une plus grande durée et sécurité contractuelle, avec des baux typiquement établis pour une durée de 9 ans, renouvelable. Les conditions de révision des loyers, de cession du bail et de résiliation sont également plus souples, permettant une adaptation aux besoins spécifiques de l’exploitation commerciale.

Les conditions légales encadrant le bail commercial en LMNP

Le bail commercial en LMNP est encadré par des conditions légales et réglementaires strictes, définies principalement dans le chapitre V du code de commerce français. Ces règles concernent notamment :
  • La durée du bail : La durée minimale est fixée à 9 ans, offrant une sécurité de revenus pour le bailleur et permettant à l’exploitant de développer son activité sur le long terme.
  • Le renouvellement du bail : Le locataire dispose d’un droit au renouvellement du bail, sauf exceptions prévues par la loi.
  • L’indemnité d’éviction : En cas de non-renouvellement du bail sans motif légitime, le bailleur peut être tenu de verser une indemnité d’éviction au locataire.
  • Les obligations des parties : Le bail commercial précise les obligations respectives du bailleur et du gestionnaire de résidence, notamment en matière de travaux, d’entretien et de réparations.

Quels sont les avantages du bail commercial LMNP ?

Sécurité et stabilité des revenus locatifs

L’un des principaux atouts du bail commercial en location meublée non professionnelle réside dans sa capacité à offrir une sécurité et une stabilité des revenus locatifs sur le long terme. Grâce à la durée minimale de neuf ans, les investisseurs peuvent anticiper leurs revenus sur une période relativement longue, ce qui est particulièrement rassurant dans un contexte économique fluctuant. Cette stabilité est d’autant plus marquée que l’exploitant de la résidence services à l’obligation de verser les loyers au propriétaire et ce même en cas de défaut de paiement du locataire.

Avantages fiscaux

Le statut LMNP, associé au bail commercial, ouvre droit à divers avantages fiscaux pour les investisseurs. Parmi ceux-ci figure la possibilité d’amortir le bien immobilier et le mobilier, ce qui permet de réduire l’assiette imposable des revenus locatifs. Les charges et les intérêts d’emprunt sont également déductibles, optimisant ainsi la fiscalité de l’investisseur. De plus, le bail commercial offre un avantage supplémentaire : la récupération de la TVA. En effet, si le propriétaire réalise un investissement en résidence services neuve, il peut récupérer la TVA sur son achat.

Gestion déléguée de la location

La gestion déléguée est un autre avantage notable du bail commercial sous le statut de loueur en meublé non professionnel. En confiant l’exploitation de leur bien à un professionnel, les investisseurs se libèrent des contraintes administratives et opérationnelles liées à la gestion locative quotidienne. Cela inclut la recherche de locataires, la gestion des éventuelles vacances locatives, l’entretien du bien, et la gestion des éventuels impayés. Cette délégation permet aux bailleurs de bénéficier d’une source de revenus passive, sans les soucis liés à une gestion active.

Durée du bail et renouvellement : implications pour l'investisseur

La durée minimale de neuf ans du bail commercial, assortie de la possibilité de renouvellement, confère une visibilité à long terme sur les revenus locatifs, un aspect particulièrement apprécié dans une stratégie d’investissement immobilier. Le renouvellement du bail peut se faire dans des conditions souvent favorables à l’investisseur, en fonction des clauses initialement négociées, assurant ainsi la pérennité de l’exploitation et des revenus associés au bien.

L’immobilier locatif 100% sécurisé

Nos projets en LMNP

T2 meublé à Toulouse

170 800 € HT

Studio étudiant à Poitiers

87 788 € HT

Studio étudiant à Bordeaux

112 450 € HT €

Ce type de projet pourrait vous intéresser ?

Quels sont les inconvénients du bail commercial sous le statut LMNP ?

Engagement de longue durée et ses conséquences

L’engagement sur une longue durée (neuf ans minimum), est une caractéristique centrale du contrat de bail commercial en LMNP. Bien que cela puisse offrir une stabilité des revenus grâce à la garantie de reversement des loyers, cela signifie également que l’investisseur est lié à l’exploitant de la résidence pendant toute cette période. Cet engagement peut limiter la flexibilité de l’investisseur en matière de réaffectation ou de vente du bien. Les conditions du marché immobilier peuvent évoluer, et l’investisseur pourrait se retrouver dans une situation moins avantageuse si les conditions du bail ne sont plus en phase avec le marché actuel.

Limitations contractuelles et impact sur la valorisation du bien

Les clauses du contrat de bail commercial peuvent imposer certaines limitations sur l’usage et les modifications possibles du bien, ce qui peut affecter sa valorisation à terme. Par exemple, des restrictions sur les travaux de rénovation ou d’amélioration de la résidence peuvent empêcher l’investisseur de valoriser son bien. De plus, une dépendance excessive envers un exploitant unique peut rendre le bien moins attractif pour d’autres acheteurs si le bail arrive à échéance ou est résilié.

Risques liés à la dépendance envers un seul locataire (l'exploitant de la résidence)

La dépendance à un exploitant de résidence de services, introduit un risque concentré. Si cet exploitant rencontre des difficultés financières ou décide de ne pas renouveler le bail, l’investisseur peut se retrouver face à un bien vacant nécessitant une recherche active de nouveau locataire, ce qui peut entraîner des périodes de non-revenu.

Frais et charges : qui paie quoi ?

La répartition des frais et des charges entre le propriétaire et le gestionnaire de la résidence doit être clairement établie dans le bail commercial. Les investisseurs doivent être vigilants quant aux clauses qui pourraient les obliger à assumer des coûts importants, comme des travaux de gros entretien ou des mises aux normes. Une mauvaise compréhension ou une négligence dans la négociation de ces points peut entraîner des dépenses imprévues, réduisant la rentabilité de l’investissement. D’une manière générale le gestionnaire de la résidence prend en charge l’entretien courant et s’acquitte des taxes liées à son activité commerciale. Le propriétaire bailleur quant à lui, prend en charge le renouvellement du mobilier, la taxe foncière ainsi que les gros travaux éventuels.  

Je me lance avec Maslow !

Vous ne savez pas combien vous pouvez emprunter ?

Maslow vous propose de réaliser une simulation de votre capacité d’emprunt.

  1. Renseignez vos sources de revenus
  2. Renseignez vos différentes charges mensuelles
  3. Entrez le montant de vos impôts

Démarrez votre simulation

Et obtenez votre résultat immédiatement !

Ce qu'il faut savoir avant de signer un bail commercial avec un gestionnaire

Élaboration et signature du bail : étapes clés et conseils

La mise en place d’un bail commercial en LMNP commence par l’élaboration du contrat. Cette phase cruciale doit intégrer toutes les clauses essentielles qui régiront la relation entre le bailleur et le locataire, en veillant particulièrement à la clarté des termes relatifs à l’usage du bien, la durée du bail, les conditions de renouvellement et de résiliation, ainsi que la répartition des charges et des responsabilités d’entretien.

Clause de destination, clause de solidarité, garanties demandées : décryptage

  • Clause de destination : Elle définit l’activité autorisée dans le local loué. Cette clause doit être rédigée avec soin pour éviter toute ambiguïté pouvant entraîner des litiges futurs.
  • Clause de solidarité : Utile dans le cas de baux signés par plusieurs locataires, elle assure que chacun est responsable de l’ensemble des obligations du bail. Cela protège le bailleur en cas de défaillance de l’un des co-preneurs.
  • Garanties demandées : Les garanties peuvent inclure des dépôts de garantie, des cautions personnelles ou bancaires. Ces éléments visent à sécuriser le bailleur contre d’éventuels manquements du locataire.

Fin du bail : conditions de résiliation, indemnités, renouvellement

La fin du bail commercial peut survenir à l’initiative du locataire ou du bailleur, sous réserve du respect des conditions stipulées dans le bail et de la législation en vigueur. La résiliation anticipée, les conditions de renouvellement du bail, ou encore les indemnités dues en cas de non-renouvellement doivent être clairement établies dès l’origine pour éviter tout conflit.

Le renouvellement du bail est généralement soumis à la volonté du locataire dans le cadre des baux commerciaux, sauf motif grave et légitime. Les conditions de ce renouvellement, notamment en termes de loyer, peuvent faire l’objet de négociations entre les parties ou, à défaut d’accord, être fixées par la justice.

Publié le 21/02/2024

Article rédigé par Anthony Foulonneau

J’ai fait mes études en finance pour finir sur un Master en Ingénierie Financière puis je me suis peu à peu spécialisé dans l’immobilier. En tant que conseiller, je trouve la promesse Maslow d’investir où on veut, quand on veut et comme on veut, tellement ambitieuse mais aussi tellement logique, et c’est aussi ce qui m’a tout de suite plu dans le projet.